Romain Payet, une longue histoire de pionniers

On continue à vous faire découvrir celles et ceux qui rendent possible l’aventure de Midnight Trains. Après avoir fait connaissance avec Adrien Aumont, dans notre dernier numéro, c’est Romain Payet, cofondateur, que nous vous présentons, aujourd’hui. Et sur le papier, rien ne destinait Romain à se lancer dans une aventure ferroviaire.

C’est loin de la métropole française, dans une contrée où les trains ont disparu, que Romain grandit. Sur l’île de la Réunion, il n’est en effet pas encore né que les autorités décident d’en finir avec le transport ferroviaire pour lui préférer le routier, faute d’investissements suffisants pour mettre aux normes et entretenir le réseau.

Passons sur ce fait car non, vraiment rien ne laisse alors imaginer à Romain un avenir d’entrepreneur réenchantant les trains de nuit pour concurrencer l’aviation moyen-courrier en Europe. Pour ajouter au comble, une partie de la famille, par alliance, de Romain a en effet été pionnière...dans l’aéronautique, en les personnes de Dick, Maurice et Henri Farman.

Tous trois pilotes devenus constructeurs - Henri détenant plusieurs records homologués par la Fédération aéronautique internationale, ils ont été à l’origine d’une épopée industrielle aérienne structurante au début du XXe siècle. Henri construit ainsi les premiers avions Farman, dont le succès l’amène à créer avec ses frères, la Société générale des transports aériens, qui, après une fusion avec les 3 autres plus grandes compagnies du moment, deviendra Air France en 1933.

Alors voilà, il y a quelques années de cela, quand Romain se lance dans sa vie professionnelle, il ne pense pas un instant aux chemins de fer et c’est dans le domaine des fusions et acquisitions qu’il commence sa carrière. Sa vraie passion à ce moment-là, c’est encore le golf auquel il joue depuis sa plus jeune enfance. Lors de ses études à l'université de Californie Berkeley, il intégrera d’ailleurs l'équipe de golf universitaire. Il continue aujourd'hui à jouer à un bon niveau amateur en France et en Europe.

Le virage dans la vie de Romain va intervenir, quelques années plus tard, au moment où il vient renforcer l’équipe qui dirige KissKissBankBank où il prend le rôle de secrétaire général. C’est à cette époque qu’il fait la connaissance d’Adrien Aumont, qui a été à l’initiative du succès de la plateforme de financement participatif la plus influente de France.

Les mois passent et la complémentarité des profils de Romain et Adrien est toujours plus évidente. Du coup, quand Adrien revend KissKissBankBank à La Banque Postale et bifurque progressivement vers l’aventure Midnight Trains, il demande naturellement conseil à Romain. Romain est à ce moment-là sur le point de prendre un break d’une semaine à la montagne, après plusieurs semaines intenses de boulot. Adrien lui pitche le projet de créer les premiers hôtels sur rails : il a besoin d’un regard extérieur sur les enjeux financiers comme sur les perspectives de levées de fonds.

Romain part donc prendre de la hauteur et commence à se pencher sur Midnight Trains. Et plus il prend connaissance du projet, plus il a envie de monter à bord avec Adrien. Les jours passent et à son retour à Paris, les deux comparses vont prendre une bière ensemble. Romain n’y va pas par quatre chemins : il explique à Adrien qu’il sent que ce projet peut l’animer pour les vingt prochaines années de sa vie. C’est le moment où Adrien lui confesse qu’il lui avait demandé ce service, dans l’espoir qu’il ne résisterait pas ensuite à l’idée de le rejoindre !

Depuis, ce tandem fait route commune pour vous offrir le meilleur du voyage, pour vous et pour la planète. Et leur complémentarité ne se dément pas. Il y a quelque chose d’inoxydable à les voir voguer de conserve, quelque chose qui vous fait dire que Midnight Trains n’a pas fini de vous surprendre, au-delà de ce que vous avez déjà pu en lire, en percevoir ou même en imaginer.

Oui, Romain est bel et bien un pionnier, lui aussi. Et là où ses aïeux inventaient le transport du XXe siècle, lui façonne celui dont notre siècle a besoin pour répondre à ses défis.

Midnight Trains Logo