Welkom in Amsterdam!

Peu de villes en Europe se sont construites à ce point en harmonie avec l’eau qui l’irrigue et la transforme continuellement en toute part. Impossible de se rendre à Amsterdam sans laisser flots et canaux vous transporter au long de votre séjour. Quand bien même ses recoins les plus interlopes participent de sa mythologie encore vivace aujourd’hui, il n’est pas besoin de subterfuges pour que l’inspiration y affleure pour celles et ceux en quête d’une pause, le temps d’un week-end par exemple. Cette semaine, suivez-nous au gré des possibles de la capitale néerlandaise !

Si les quartiers d’Amsterdam vous laisseront le soin de mieux comprendre l’âme de la ville, commencez donc par ausculter ses synapses absolues que sont ses canaux éternels. Pour cela - et comme au long de votre séjour - adonnez-vous au plaisir de la petite reine. Amsterdam est en effet, avec Copenhague, l’une des villes amies du vélo les plus emblématiques d’Europe, forte de ses 767 km de pistes cyclables. Juché sur votre selle, vous pourrez longer les mythiques Keizersgracht, Herengracht et Prinsengracht, qui comptent parmi les plus somptueux de la ville. Il aura fallu pas moins d’un siècle pour les aménager et prenez donc le temps de marquer autant d’arrêts propices à la contemplation des bâtisses qui les ceinturent et se reflètent dans leurs eaux. Selon la météo, c’est un tableau impressionniste qui pourrait bien se dessiner sous vos yeux.

Vous ne quitterez les canaux que pour mieux y revenir au long de vos explorations en ville. Comme par exemple, en décidant de vous rendre au Begijnhof, l’un des endroits phares du centre-ville d’Amsterdam. Derrière une porte située place Spuiplein, se trouve ce  béguinage où logeaient les femmes d’une confrérie catholique, vivant en un sens à la façon de nonnes. En un sens seulement, puisqu’elles disposaient de libertés et d’une autonomie autrement plus grandes que la vie d’un couvent pourrait le laisser imaginer. Si la dernière béguine s’est éteinte en 1971, le béguinage n’en reste pas moins un témoignage architectural magnifique avec sa chapelle et ses maisons attenantes.

Direction à présent un tout autre genre de quartier. Jordaan a longtemps été un quartier populaire jusqu’à ce que la gentrification n’opère son œuvre. Aujourd’hui, c’est le district bohème par excellence à Amsterdam. Particulièrement en flânant aux 9 Straatjes, vous y découvrirez nombre de boutiques : garde-mangers en tout genre, échoppes de mode, galeries d’art et design, seront autant d’opportunités pour chiner ce qu’il vous plaira. Si votre visite vous y mène un samedi matin, ne manquez pas aussi d’aller saliver devant les étals du marché bio de Noordermarkt.

Après ces promenades, c’est une toute autre étape qu’il nous semble, plus encore par les temps qui courent, nécessaire de vous recommander. Ne repartez pas sans avoir visité la Maison d’Anne Frank, là où cette enfant a vécu recluse de 1942 à 1944, avant d’être déportée à Auschwitz, suite à une dénonciation. Si son Journal livre les détails de son quotidien d’alors, cette maison est un témoignage émouvant. Ses pièces sont aujourd’hui presque vides, et le musée qui vous y attend, présente l’écrit original de la main de la fillette, ainsi que toute une série d’objets, de photos et de documents qui complètent notre impérieux devoir de mémoire.

Amsterdam est également une ville de culture et ses différents établissements rendront votre éblouissement inévitable. Commencez donc par le Musée Van Gogh où est réunie la plus grande collection d'œuvres du peintre avec pas moins de 200 tableaux et 500 dessins. Vous y trouverez aussi des pièces d’artistes dont les productions ont été en lien avec son travail, à l’image de Pissarro, Toulouse-Lautrec ou Monet. Continuez ensuite votre tour culturel en vous rendant au Rijksmuseum, qui accueille les merveilles de la peinture néerlandaise : avec ses 80 salles faisant découvrir pas moins de 8.000 oeuvres, c’est un voyage dans votre voyage que vous propose ce musée, comprenant des escales face à des pièces de Frans Hals, Rembrandt ou encore Johannes Vermeer.

Offrez-vous enfin une douce errance dans les 48 hectares qui constituent le Vondelpark, un parc où vous pourrez autant vous promener, faire votre session de running ou pique-niquer aux beaux jours. Installé au cœur de la ville, il comporte nombre d’immenses pelouses, d’espaces arborés et d'îlots protéiformes. C’est aussi un havre ornithologique puisque moult oiseaux y vivent, que ce soient des cigognes en goguette ou des piverts à l’acoustique élégamment tintamarresque.

A Amsterdam, vous ne manquerez pas d’options pour vous restaurer. A l’heure du petit-déjeuner, Coffee & Coconutsvous proposera un éventail de granolas et de jus de fruits aux propriétés diverses, tandis que Winkel 43 sera une adresse autrement plus riche pour celles et ceux qui aiment commencer la journée par un enjoué coup de fourchette. Les amants du café d’excellence opteront pour leur part pour Monks Coffee Roasters où ils pourront aussi savourer de délicieux oeufs Bénédicte.

Pour ce qui est de vous attabler, il nous est difficile d’opérer une sélection tant les adresses inspirantes sont légion. Nous nous y risquons tout de même, pour servir votre bon plaisir! Le Café Binnenvisser vous fera découvrir la bistronomie à la batave, tout en la combinant à des vins vivants exceptionnels. Tout aussi spectaculaire par la qualité comme les couleurs des assiettes proposées, le Bar Centraal est une référence pour les amoureux du bien-manger et du boire-nature. Pour sa part, le restaurant Breda vous accueille dans un cadre aussi chic que cosy, et vous régale d’une cuisine d’une rare finesse, agencée dans des assiettes qui donnent aux ingrédients employés des allures de chef-d'œuvre architectural. Enfin, vous pourrez vous essayer aux saveurs de Joris Bijdendijk, qui participa à Top Chef en France, chez Wils, un restaurant dont la cuisine au barbecue est l’alpha et l'oméga.

Midnight Trains Logo